Pourquoi opter pour la reprogrammation moteur ?
Garage

Pourquoi opter pour la reprogrammation moteur ?

Le remplacement des données constructeur d’un calculateur électronique, offre d’énormes avantages. Cette reprog permet entre autres d’optimiser la puissance et le couple d’un moteur.

Les bienfaits découlant d’une reprogrammation

Les bienfaits découlant d’une reprogrammation

Reprogrammer le moteur d’un véhicule revient à modifier la configuration d’un calculateur en utilisant la prise diagnostic. Vous allez donc changer les caractéristiques de l’allumage, de l’injection et aussi de l’admission. En agissant ainsi, vous allez gagner dans les 30 % de puissance.

Votre voiture peut même à une même vitesse de conduite, consommer moins de carburant qu’auparavant. Cette réduction de la consommation de carburant s’observe surtout sur les véhicules tournant au diesel.

Il est à rappeler qu’avant de procéder à une reprog, le garage est tenu de réaliser un contrôle mécanique complet. Cette opération consiste à vérifier que toutes les pièces dudit véhicule sont en parfait état. Chaque composant défectueux devra dans ce contexte, être réparé.

Les risques comportés par une reprogrammation moteur

Une reprogrammation sur mesure est plus efficace qu’une reprog standard. Des vérifications devront être réalisées à chaque étape de cette reconfiguration. Cette opération est considérée comme bénigne sur un véhicule ayant déjà fait l’objet de nombreuses modifications. Elle comporte toutefois quelques risques, notamment lorsqu’elle n’est pas réalisée sur-mesure.

L’un des principaux risques encourus est l’usure prématurée des composants dudit moteur. La reprogrammation moteur peut aussi annuler votre couverture constructeur. Toutefois, vous possédez encore la possibilité de réinitialiser toutes les caractéristiques de votre moteur.

Votre assureur a aussi le droit légal d’annuler votre couverture ou de rehausser votre mensualité suite à une reprog. Pour éviter que cela n’arrive, pensez à demander l’aval de votre assureur avant d’y procéder. Il appartient à votre assureur de prendre la décision qui l’arrange selon votre profil et les risques encourus. Ce dernier pourra vous demander une supprime, annuler votre contrat ou accepter de vous couvrir malgré tout.